Coronavirus : l’intérim en première ligne

Coronavirus : l’intérim en première ligne

Voilà bientôt un mois et demi que nous sommes pour la plupart confinés chez nous. Jouant tous un rôle essentiel en privilégiant la distanciation sociale afin de ralentir la propagation du fameux Covid-19.

Pour rappel le gouvernement français annonçait l’entrée en vigueur du confinement total pour le 17 mars dernier, entrainant la fermeture provisoire de très nombreuses entreprises et usines sur le territoire.


Conséquence de la crise sanitaire

Des mesures exceptionnelles liées à l’emploi ont été mises en place pour pallier aux inconvénients du confinement. Il s’agissait de faire en sorte que le tissu économique ne soit pas trop fortement impacté par un arrêt brutal du travail. D’une part en incitant au maximum les entreprises à passer au format télétravail, et d’autre part en dédommageant les salariés et entreprises ne pouvant passer sous ce format de par leur spécificité métier.

On a vu apparaître également le dispositif du chômage partiel pour les entreprises dans l’incapacité de donner du travail à leurs employés. Enfin, des aides financières de l’État ont été versées aux indépendants et professions libérales.

Ceci étant dit, en privilégiant naturellement au maximum un bilan humain positif, c’est le bilan économique qui s’est dégradé entrainant le pays dans une récession.

Le baromètre de la société Prism’Emploi évoquait la perte d’environ 550 000 emplois en équivalent temps plein entre la première moitié et la seconde moitié du mois de mars. Les travailleurs intérimaires ont donc vu leurs missions s’arrêter massivement suite aux mesures de précaution sanitaire inédites. Certains secteurs ont été plus touchés que d’autres. C’est le cas notamment de l’industrie et du BTP.


Des secteurs de l’intérim très engagés pour lutter contre la crise sanitaire

Alors que les petits commerces, et l’industrie sont frappés de plein fouet par le ralentissement économique, et que de nombreuses missions ont été annulées, des renforts intérimaires ont été et sont encore les bienvenus dans tous les secteurs suivants :

-       Santé et Médical

-       Transport et Logistique

-       Énergie

-       Télécommunication

-       Grande Distribution

-       Propreté


L’intérim joue évidemment un rôle majeur dans le renforcement et la rotation du personnel soignant depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19. Mais il est tout aussi important d’assurer les livraisons et l’acheminement des denrées alimentaires ou encore de continuer de veiller à la sécurité des citoyens afin de de contribuer à un retour à la normale dès que possible. 

Pour information, l’Etat et Pôle Emploi ont mis en place une plateforme permettant de visualiser et postuler en ligne à des offres d’emploi sur https://mobilisationemploi.gouv.fr/#/accueil

Ces offres, plus de 10 000 actuellement, traduisent des besoins urgents notamment dans les secteurs d’activité cités ci-dessus.

N’hésitez pas à postuler si vous êtes disponible et que vous pouvez vous mobiliser. La solidarité est de mise pour avancer tous ensemble vers de meilleurs lendemains.

Le 28 avril, le premier ministre français présentait le plan de déconfinement progressif du gouvernement. Il ne reste plus qu’à espérer un prompt retour à une situation plus saine tant humainement qu’économiquement. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve à partir du 11 mai prochain.

Maximisez vos chances de retour à l’emploi rapidement en vous inscrivant également gratuitement sur dossierinterimaire.com